Vers le haut

Interview Fabian Staudenmann

« Avant une dure passe, je prends un ACTIVATOR »

Le lutteur Fabian Staudenmann, 21 ans, de Guggisberg (BE), a montré tout son savoir-faire lors de la Mittelländischen Schwingfest 2021 à Zollikofen et a remporté sa première couronne. Un peu plus tard, il se rend au Kilchberger Schwinget, où il gagne ex aequo avec Samuel Giger et Damian Ott. Il est grand temps d'apprendre à connaître un peu mieux le sympathique athlète SPONSER.

Fabian, félicitations pour ton succès. Soyons honnêtes, t’attendais-tu à gagner ?

Non, je ne m'y attendais pas. Je flirtais avec la qualification pour la passe finale. Le fait que cela ait été suffisant pour gagner à la fin est bien sûr une grande confirmation pour moi.

Quel a été le plus grand défi pour toi lors de ton retour à des compétitions de lutte après une longue pause ? Peux-tu simuler une fête de lutte à l'entraînement ?

Ce fut en effet des mois difficiles. Il y avait de petites compétitions préparatoires, mais j'avais besoin de temps pour me remettre en mode compétition. À l'entraînement, on a toujours une nouvelle chance une fois le dos dans la sciure. C'est différent en compétition (rires).

Quel était ton objectif d'entraînement pendant la période de non-compétition ?

Pendant la période où l'accès à la salle nous était refusé, j'ai mis l'accent sur l'entraînement physique. J'ai travaillé spécifiquement sur la force et la prévention des blessures et, surtout, j'ai tiré un grand profit de l'entraînement pendant l'école de recrues sportives de haut niveau. Plus tard, lorsque nous avons été autorisés à lutter à nouveau, j'ai affiné les processus techniques et pratiqué de nouvelles techniques. Les séances d'endurance sont moins au programme pour nous, les lutteurs. Les intervalles sont beaucoup plus importants, lorsque nous sommes à plein régime pendant plus de six minutes. Cela simule les exigences de la compétition.

Quels sont tes objectifs à court et moyen terme en matière de lutte ?

Il s'agit maintenant de confirmer la victoire à la fête de lutte de Mittelland et de montrer qu'il ne s'agit pas d'une victoire par hasard. L'année prochaine, je veux me présenter sous mon meilleur jour à la Fête fédérale de lutte et remporter une deuxième couronne fédérale.

Quel rôle joue la nutrition dans ta vie quotidienne de sportif ?

C'est important ! Je fais partie de ces lutteurs qui doivent s'assurer qu'ils mangent suffisamment. Parce que l'entraînement à la lutte est extrêmement intense et demande beaucoup d'énergie. Je veille à avoir une alimentation équilibrée et suffisante.

Quels produits SPONSER utilises-tu régulièrement à l'entraînement et en compétition ?

Après l'entraînement de force, j'apprécie la WHEY PROTEIN, et le soir directement après l'entraînement, j'utilise aussi les RECOVERY SHAKES. En compétition, j'utilise principalement les HIGH ENERGY BAR et la boisson sportive COMPETITION Sportgetränk. Beide Produkte liegen nicht auf dem Magen und versorgen mich mit ausreichend Energie. Morgens in der Früh oder auch vor einem harten Gang nehme ich überd pendant une longue journée. Ces deux produits ne pèsent pas sur mon estomac et me donnent suffisamment d'énergie. Le matin ou avant une compétition difficile, je prends également un shot de caféine ACTIVATOR : un produit génial !

Articles associés
shop » force & muscles
sur le sujet de » interviews
sur le sujet de » développement musculaire
sur le sujet de » force